La problématique de l’impact humain sur la planète est actuellement au cœur de l’actualité. Les technologies d’information et de communication modernes permettent de toucher un maximum de monde et grâce à elles, des mouvements émergent, les gens tentent de changer leur façon de vivre pour réduire leur impact négatif sur l’environnement. C’est comme ça que des tendances comme celle des « mini-maisons » gagnent en succès. Mais bien plus qu’un simple choix d’habitation, ce mouvement ouvre la voie à des tas de concepts alternatifs qui sont la clé d’un changement positif. À travers de belles histoires comme celle-ci par exemple, nous pouvons apprendre et s’inspirer, sans pour autant devoir faire exactement la même chose.

Tout d’abord, un concept très important est celui du DIY, faire soi-même, souvent avec du matériel recyclé ou récupéré. Avec la rapidité des livraisons aujourd’hui, on oublie parfois qu’une palette en bois, des clous et un tournevis peuvent faire l’affaire ! Les projets de « mini-maisons », ou souvent appelées tiny houses en anglais, nous rappellent que nous avons tous le potentiel de se lancer pour construire quelque chose de nos propres mains. Bien sûr, si vous n’êtes pas du tout bricoleur il faut commencer à votre échelle et ça peut aussi vouloir dire faire une simple déco pour son salon, mais juste reprendre le plaisir de fabriquer au lieu d’acheter.

Puis, les tiny houses nous rappellent aussi que notre empreinte de carbone sur terre est si importante parce que nous avons toujours vu les choses en grand, alors que parfois on n’a pas besoin de tant d’espace que ça. Vivre à plus petite échelle ça veut dire consommer seulement ce dont on a besoin, au lieu de tout ce que l’on a envie. Retrouver le goût des choses simples en évitant la surconsommation est possible pour chacun de nous et ceci garantit aussi un impact positif sur la santé mentale et physique.

Dernier point, lorsqu’on parle d’écologie, un commentaire qui refait souvent surface c’est le coût potentiel de cette vie « écolo ». En fait, les mini-maisons le démontrent bien, c’est souvent bien plus économique de faire attention à la planète. En parlant simplement des factures, les consommations énergétiques diminuent drastiquement lorsque l’espace à alimenter est plus petit, et ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres. Un bonus pour la Terre et pour votre porte-monnaie !

Si vous souhaitez vous lancer dans un projet de mini maison, s’informer sur les réglementations et les détails logistiques au préalable est crucial. Il est aussi important de se rappeler que ce n’est pas la seule façon de faire une différence, nous pouvons tous participer à notre échelle en améliorant notre mode de vie et la santé de la planète bleue.

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+