Profiter d’un déménagement pour faire des économies d’énergie et de budget,
c’est possible

Le déménagement, c’est le changement
Vous allez déménager, changer de résidence et même si vous ne changez pas de ville, le
déménagement va bousculer vos repères et vos habitudes.
Il vous faudra souscrire un nouveau contrat chez un fournisseur d’électricité. Si vous êtes
resté longtemps dans le même logement, il est possible que vous que ne soyez même pas
au courant de l’existence de nombreux fournisseurs d’énergie prêts à vous proposer un
abonnement avec une large palette d’options.
S’informer, comparer, choisir
Pour fidéliser de nouveaux clients sur ce marché, devenu concurrentiel depuis l’ouverture du
marché de l’énergie en 2010, les fournisseurs ont multiplié les offres. N’attendez pas le
dernier moment pour étudier, comparer les prix du kilowatt heure, les offres vertes, les
avantages limités dans le temps ou sur de longues durées. Des offres similaires vous seront
proposées par les différents fournisseurs de gaz à moins d’opter pour un contrat à tarif
réglementé fixé par les pouvoirs publics et évoluant chaque mois.
Parmi ces économies proposées apparaît l’offre verte destinée à économiser l’énergie fossile
et favoriser les énergies renouvelables produites par les centrales hydroélectriques, les
panneaux solaires ou les éoliennes. L’électricité ne se stocke pas et votre fournisseur
s’engage à acheter et à injecter dans le réseau la quantité équivalente de l’électricité que
vous consommerez auprès d’un producteur d’énergie renouvelable.
La bonne isolation représente la bonne solution
Votre déménagement va au-delà du déplacement de votre mobilier. Par sa superficie, son
isolation, ses matériaux, les performances énergétiques de votre nouveau logement pourront
vous permettre de réaliser des économies d’énergies et des économies financières. C’est
pourquoi, il est important, dès que vous avez décidé de changer de logement, de guider
votre choix par l’examen attentif du diagnostic de performance énergétique de votre nouvelle
habitation.
Anciens ou modernes, certains bâtiments sont de véritables passoires thermiques où le
chauffage subit des déperditions importantes, où circulent l’air froid venu du dehors en hiver
et l’air brûlant en été. Dans ces bâtiments, immeubles ou maisons mal conçus, mal isolés,
les conditions de vie sont rendues difficilement supportables et vous obligent à engager, en
hiver comme en été, des dépenses conséquentes pour vous chauffer ou recourir à la
climatisation. Votre confort de vie et la bonne gestion de vos finances dépendront en grande
partie de l’attention que vous aurez porté au diagnostic thermique de votre nouveau
logement.
Individuel ou collectif, proximité ou éloignement, des paramètres à prendre en compte
Pareillement, l’habitat individuel vous oblige à assumer seul les dépenses d’énergie
nécessaires à chauffer le bâtiment de la cave au grenier. L’habitat collectif, où l’effort est
partagé par les locataires ou par les copropriétaires, diminuera sensiblement le poste des
dépenses énergétiques de votre budget, à condition toutefois de ne pas être
surdimensionné, adapté à vos besoin et surtout correctement isolé.

Les économies d’énergie et leurs répercussions financières sur votre budget dépendent
également de la localisation de votre nouveau logement. Si votre nouvelle adresse vous
rapproche de votre lieu de travail, si vous êtes desservi par les transports en commun, si les
services de santé, les commerces, les écoles sont à proximité, et dans l’idéal, si toutes ces
conditions se trouvaient réunies, nul doute que votre déménagement bien réfléchi, bien
anticipé vous permettra de substantielles économies financières et de remarquables
économies d’énergies.

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+