[Article sponsorisé] Il est désormais de notoriété publique que la situation écologique de notre planète et l’impact de l’activité humaine sur l’environnement représente peut être le plus grand défi auquel l’humanité a dû faire face au cours de son histoire. Alors que les pouvoirs politiques des nations occidentales ont de la peine à obtenir des avancées significatives faces aux consortiums industriels, une différence notable peut déjà être acquise à un niveau individuel.

ecologie-2-640x375

En effet, un changement des mentalités face à nos habitudes de transports et de consommations semble absolument nécessaire et il est de la responsabilité civique et morale de chacun de faire en sorte de réduire son empreinte écologique au maximum. Les exemples sont multiples : prendre son vélo ou les transports publics lorsque cela est possible, choisir des produits de saisons et de proximités, favoriser des destinations éco-responsables lors du choix des vacances etc. La majorité de la pollution et des problèmes qui en découlent ont pour source notre mode de vie. En ajustant celui-ci dans une perspective écologique, non seulement nous envoyons un signal fort en tant que consommateurs aux industries qui voudront conserver leur clientèle, et donc répondre de manière réactive à leurs nouvelles habitude de consommation, mais nous assumons également notre responsabilité face à notre environnement.

Bien qu’il ne soit pas toujours facile d’adopter un comportement responsable au quotidien, il existe des règles simples sur lesquels nous pouvons nous appuyer comme celles du Réduire/Réutiliser/Recycler

 

Réduire

C’est l’une des règles la plus simple et primordiale car elle intervient au début de la chaîne d’achat. Réduire sa consommation permet, non seulement de faire des économies, mais également de réduire son empreinte écologique. De nombreux produits jetables peuvent être remplacé par des équivalents réutilisables (piles rechargeables , rasoirs, cartouches d’encres, contenants de produits ménagers etc.…) et les outils ménagers peuvent être achetés d’occasion. Réduire sa consommation est également une manière écologique d’équilibrer son budget.

 

Réutiliser

Il est malheureux que certaines personnes aient pris l’habitude de remplacer des appareils, pourtant parfaitement fonctionnels, pour rester à la page d’une mode totalement superficielle et extrêmement nuisible pour l’environnement. Il existe pourtant de nombreuses méthodes alternatives pour réutiliser bon nombre d’objets que nous pensions bon pour la poubelle et ainsi réduire nos masses de déchets

 

Recycler

recycling-160925_960_720Alors qu’il est désormais prouvé que nos ressources terrestres sont limitées, le recours au recyclage semble plus que jamais une nécessité absolue. Heureusement, de plus en plus de personnes orientent leurs habitudes d’achat en mettant la priorité sur les possibilités de recyclage. En préférant les produits de consommation courante en matière recyclable lors de l’achat, nous favorisons l’expansion du marché des produits éco-responsables et la liste des produits recyclables s’allonge chaque jour de manière significative.

 

On peut également choisir de focaliser ses choix sur des achats qui respectent l’environnement : papiers recyclés, produit locaux, vêtements fabriqués à base de cannabis (une plante aux multiples usages qui demande nettement moins de ressources que le coton par exemple), les possibilités d’achats éco-responsables sont multiples.

De nos jours, de nombreuses entreprises ont compris le créneau que représente le marché des produits écologiques. Cette attitude des entreprises parfois opportuniste et hypocrite est appelé greenwashing ou écoblanchiment.

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+