Depuis le 26 septembre vous pouvez voir de nouveaux petits logos prendre place sur vos produits alimentaires en grande surface. Cette nouvelle expérience du gouvernement a pour but de nous indiquer les valeurs nutritionnelles qui se trouvent dans nos produits. La finalité ? Lutter contre l’obésité et surtout déterminer le meilleur système pour aider le client à choisir des aliments plus sains. Trop gras, trop salé, trop sucré c’est que vous pourrez savoir grâce à de nouveaux petits logos : un « B » vert clair, un « E » rouge ou encore un triangle bleu avec la mention « souvent ». On vous explique.

1371460096_dissection-de-l-etiquette-d-une-denree-alimentaire_grand

Un test dans près de 40 grandes surfaces.

La volonté du ministère de la santé est d’identifier comme influencer le consommateur dans son act d’achat. Leur enjeu est de trouver quels symboles, couleurs, formes seraient à même de pousser le consommateur un produit plutôt qu’un autre.

Suite à de grandes discussions avec les autorités sanitaires, des scientifiques et des représentants des industriels, des distributeurs et des consommateurs quatre systèmes d’étiquetage nutritionnel simplifié sont mis en compétition jusqu’au 4 décembre dans des supermarchés Carrefour, Simply Market  et Super Casino en Île-de-France, dans les Hauts-de-France, en Haute-Normandie et dans la région lyonnaise.

La liste complète est par ici : http://alimentation-sante.org/wp-content/uploads/2016/09/Localisation-des-40-magasins.pdf

Quatre systèmes mis en compétition.

Pour réaliser ce test, 4 nouveaux étiquetages sont en compétition.

Voici les pictogrammes et les informations qui seront ajoutées sur les emballages de 1200 produits tests, toutes marques confondus dans quatre rayons différents : traiteur frais, viennoiserie industrielle, pains et pâtisseries industriels, plats cuisinés en conserve.

1-nutri-score1) Le système Nutri-score.

Elaboré par le Pr Serge Hercberg de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, cette première hiérarchisation répartit les produits en cinq classes.
Allant de vert, pour les produits de très bonne qualité nutritionnelle à l’orange foncé pour ceux dont il vaut mieux limiter la consommation.

 

2) Le Sens.2-le-sens

Système d’étiquetage nutritionnel simplifié, élaboré par la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), attribue à l’aliment une fréquence de consommation recommandée, figurée par des triangles de quatre couleurs différentes avec une mention.

3-le-systeme-nutri-couleurs

3) Le système Nutri-couleurs.

Ce système classe les quantités d’énergie et de sucre, sel, matières grasses et acides gras saturés en trois couleurs en fonction de leur teneur : rouge, orange et vert.

 

4) Le système Nutri-repère.4-le-systeme-nutri-repere

Il clarifie les repères nutritionnels journaliers (RNJ), déjà très présents sur les emballages alimentaires. Il affiche la contribution en énergie, matières grasses, acides gras saturés, sucres et sel d’une portion d’aliment, ainsi que la quantité quotidienne recommandée pour chacun.

 

Affaire à suivre de près !

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+